Devenir chauffeur de car

Vous êtes intéressé par le métier de chauffeur de bus ? Vous ne savez pas comment devenir chauffeur de car, quelles études ou quelle formation il faut suivre, ou encore combien de temps dure la formation ? Y a-t’il des évolutions de carrière dans la profession ou des revalorisations salariales ? Groupito fait le point sur le métier de chauffeur de car afin que vous ayez toutes les informations à votre disposition.

Quelle formation pour devenir chauffeur de car ?

Pour exercer le métier de chauffeur de bus, il n’y a pas d’études particulières à faire. Par contre, il existe différents diplômes qui peuvent être un plus pour accéder au métier :

  • CAP agent d’accueil et de conduite routière, transport des voyageurs
  • CAP conducteur routier marchandises 

De plus, une certaine expérience dans la conduite d’un véhicule lourd peut être un plus, voire demandé par le futur employeur. Par contre, certains prérequis sont indispensables :

  • Permis D qui est un permis qui autorise à transporter plus de 15 personnes dans le même véhicule. Il peut être passé à partir de 24 ans ;
  • Fimo (Formation Initiale Minimale Obligatoire) qui permet d’avoir la certification professionnelle de conducteur routier. La formation dure 140 heures et aboutit à un examen final dont la réussite conditionne l’obtention de la formation.

“ La FIMO n’est cependant pas obligatoire pour les candidats détenteurs du Titre professionnel de conducteur du transport routier interurbain de voyageurs (CTRIV) ou du Titre professionnel d’agent commercial et de conduite du transport routier urbain de voyageurs (ACCTRUV).” source Maformation.fr

Au niveau des perspectives d’évolution, il n’y en a pas beaucoup. L’expérience pourra permettre d’être spécialisé dans un type de transport particulier, et des trajets plus ou moins longs pourront être donnés au conducteur.

Les employeurs principaux des chauffeurs de car sont les sociétés privées de transports et de bus ainsi que les lignes publiques comme la RATP.

Les règles de la route à respecter en tant que chauffeur de car

La législation encadre spécifiquement le métier de chauffeur de car. En effet, le règlement n°561-2006 définit le temps de pause comme toute période pendant laquelle un conducteur n’a pas le droit de conduire ou d’effectuer d’autres tâches, et qui doit uniquement lui permettre de se reposer.

Le temps de conduite continu est limité à 4h30 pendant la journée et réduit à 4 heures la nuit (entre 21h00 et 06h00).

Une pause de 45 minutes doit être obligatoirement prise après une période de 4h30 de  conduite continue. À défaut, il y a la possibilité de fractionner les pauses de 45 minutes en une première pause de 15 minutes suivie d’une deuxième pause de 30 minutes réparties au cours du trajet.  Cette réglementation est stricte et doit être observée par tous les chauffeurs, que ce soit dans le secteur du privé comme du public.

Il y a aussi un temps de conduite maximum qui a été défini à 9 heures par jour. Cela signifie entre autres que des journées de 10 heures par jour peuvent être effectuées par les chauffeurs deux fois par semaine. Par contre, l’amplitude horaire entre l’heure de prise de service et l’heure de fin de service doit être maximum de 12 heures. Elle peut être portée à 14 heures sous réserve que le conducteur ait une pause d’au moins 3 heures sans utiliser son véhicule. L’amplitude peut être portée à 18 heures si 2 chauffeurs se relaient.

Quel salaire pour un chauffeur de bus ?

En France, le salaire moyen pour la profession de chauffeur de car est de 2 000 à 2 500 euros bruts par mois. Le taux horaire brut est quant à lui compris entre 13 euros et 16 euros. 

En début de carrière un conducteur de bus a la possibilité de gagner entre 1 600 euros et 2 000 euros bruts par mois. Le taux horaire brut est donc entre 10,50 euros et 13 euros. Le salaire brut annuel peut dépasser les 20 000 euros. 

Un conducteur de car senior pourra atteindre une rémunération de 2 500 euros bruts par mois. Son taux horaire brut sera de plus de 16 euros. Le salaire brut annuel peut donc atteindre les 30 000 euros. 

Certaines sociétés privées peuvent se voir proposer des salaires plus attractifs jusqu’à 2500 euros bruts par mois. Mais il est très rare de trouver des salaires au-delà de ce montant. Une prime d’intéressement ou de participation peut être proposée par certains grands groupes ainsi que le 13e ou le 14e mois selon la convention collective raccordée au contrat de travail.

Les avantages et les inconvénients au métier de chauffeur de bus

Comme tous métiers, celui de chauffeur de bus a certains avantages, mais aussi des inconvénients. Parmi les avantages on peut parler de :

  • Un métier qui met en contact avec les autres
  • Une perspective de beaucoup bouger
  • Un marché de l’emploi attractif avec des perspectives d’embauches

Parmi les inconvénients :

  • Le respect de nombreuses réglementations routières
  • Peu de perspectives d’évolutions de carrière
  • Un niveau de salaire de base assez bas
  • Un métier qui peut représenter certains risques en fonction des lieux d’affectation
  • Un quotidien routinier

Les missions du chauffeur de bus

  • Accueillir les passagers à bord et être en mesure de les assister
  • Donner des informations sur le parcours de route
  • Garder le véhicule en bon état
  • Pouvoir gérer les incidents
  • Etre capable de diagnostiquer les pannes du véhicules pour pouvoir en avertir les services techniques
  • Connaître les gestes de premiers secours
  • Pouvoir faire face à des situations d’urgence

Les conditions du métier de chauffeur de car

Ce métier demande aussi une vigilance accrue. En effet, il faut pouvoir être en bonne condition physique et ne pas céder à la fatigue au volant. Il est également important d’être doté d’une bonne vue ainsi que d’une bonne audition. De plus, les chauffeurs de bus doivent faire preuve de calme face à de nombreuses situations. La courtoisie est donc une qualité largement favorisée à ce poste, comme le fait d’avoir une bonne capacité d’attention et être calme.

 

Vous aimerez ces autres articles :)

  • Si vous empruntez souvent des autocars, pour des voyages en France ou en Europe, vous avez dû remarquer que votre chauffeur s’arrêtait un certain moment en cours de trajet. Certes c’est toujours agréable de faire des arrêts lors d’un long…
  • Groupito s’intéresse aujourd’hui au calcul des prix des locations de bus ou minibus : quels critères servent à calculer le prix d’une location de bus ? Tout d’abord, il sera pris en compte le nombre de passagers. En effet, plus…
  • 09Parlons un peu sécurité et technique aujourd’hui, et répondons à la question : “Qu’est-ce que l’amplitude de travail d’un conducteur ?”.  Pour encadrer la conduite des autocars et assurer la sécurité des voyageurs il existe une législations européennes contraignante. L’amplitude…
  • Groupito vous redonne aujourd’hui ses conseils pour voyager en bus en toute sécurité. En effet, il est primordial de respecter certaines règles essentielles afin que votre voyage se déroule dans les meilleures conditions. Tout d’abord, une règle qui peut paraître…
  • Aujourd’hui, découvrons ensemble quelques informations techniques sur les autocars et autobus. Quelles sont les dimensions d’un autocar ?  Un autocar mesure en moyenne entre 8 et 10 mètres pour un modèle classique. Il possède une largeur de presque 3 mètres.  Quel…